Plaine de Vie - Plaine de Boneffe - Collectif citoyen pour la sauvegarde de la Plaine de Boneffe

  Comité citoyen pour la sauvegarde de la plaine de Boneffe

Jump to content.

Le promoteur force le début des travaux du parc éolien de la Plaine de Boneffe sans attendre le jugement du Conseil d’Etat.

La Plaine de Boneffe après la moisson
Les travaux continuent de manière sporadique dans la plaine de Boneffe alors que le Conseil d’État ne s’est toujours pas prononcé sur l’annulation du permis.

 

Le 11 juin dernier, nous faisions déjà état du fait qu’Eneco Wind Belgium avait engagé des travaux dans la plaine de Boneffe, ce, malgré les prescriptions du permis qui interdisent leur réalisation entre le 15 mars et le 31 juillet, période sensible pour l’avifaune.
Alors que le statut du permis n’est toujours pas fixé par le Conseil d’État, Eneco Wind Belgium pousse « ses » coopératives citoyennes à poursuivre le chantier dans la plaine. En effet, non contente d’avoir établi les bâtiments de chantier et les mesures de sol pendant la période d’exclusion dudit permis, les travaux de terrassement continuent pour l’éolienne « citoyenne » et pour une deuxième éolienne du parc qui sera exploité par une société privée.
Début des travaux du parc éolien de la Plaine de Boneffe (Eneco Wind Belgium - Septembre 2016)
Ayant fait toute diligence nécessaire pour dénoncer ces travaux, nous avons introduit un recours en suspension (du chantier), procédure annexe au recours en annulation. La demande en suspension des travaux ne nous a pas été favorable; au motif que la demande n’était pas urgente, puisque 43 semaines à dater du 1 août 2016 étaient nécessaires pour le montage de la première éolienne.
Nous suivons avec vigilance le déroulement du projet et nous veillons à ce que les prescriptions du permis soient au moins observées. C’est aussi le rôle supposé du comité de suivi des travaux, artifice de façade utilisé par Eneco Wind Belgium pour rendre son projet plus acceptable à l’opinion public. Certaines actions, si elles peuvent l’être, seront entreprises, le cas échéant.

 

Notre démarche a toujours été et sera toujours de mettre en question l’intérêt d’implanter des parcs industriels d’éoliennes, sans une vision globale sur la production et l’utilisation de l’ énergie en Wallonie, au détriment de sa biodiversité et de la richesse d’un patrimoine historique et paysager unique, et ce pour les bénéfices de quelques spéculateurs et multinationales. Force est de constater que les engagements des promoteurs pendant l’élaboration de leur permis, ne sont déjà pas tenus. Qu’en sera-t-il des promesses qui concernent le futur de leur infrastructure en terme de monitoring des nuisances et de la non extension des parcs existants?
La Plaine de Boneffe est une terre riche, avec un biotope, une histoire et un paysage uniques !
Sauvons la Plaine de Boneffe
Nous constatons un véritable acharnement sur la région hesbignonne: le nombre de parc éolien à l’installation ou à l’étude frise la saturation ! Il n’est plus possible de se promener sans apercevoir 1, 2, 3 voire 4 parcs éoliens autour de soi. Dernier exemple: les éoliennes de la E40 ne sont pas encore toutes installées qu’Hélécine, commune voisine et impactée par le parc en cours d’installation, se voit proposer un nouveau parc éolien de 6 machines (initialement).
Pour nous suivre en temps réel, abonnez-vous à notre page Facebook.

0 comments

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.


Read more

«
»